top of page
Rechercher

Comment Dauphin Telecom s’est imposé dans l’histoire de la couverture mobile à Saint-Martin

L'histoire de l'implantation des opérateurs de télécommunications à Saint-Martin est un récit fascinant. Elle témoigne de l'évolution rapide de la connectivité dans cette région dynamique des Caraïbes.


Dauphin Telecom fait partie de ces pionniers qui ont déployé les efforts nécessaires pour parvenir à une connectivité numérique de qualité. Mais derrière chaque avancée technologique se cache une histoire humaine, celle des individus passionnés et dévoués qui ont façonné le paysage des communications dans cette région insulaire. Dans cet article, nous revenons sur l’histoire de l'amélioration de la couverture mobile à Saint-Martin, à travers les yeux de Gabriel Peñaloza, responsable technique chez Dauphin Telecom, présent depuis plus de 20 ans dans l’entreprise. En donnant la parole à celui qui a été au cœur de ces transformations, nous découvrons les défis surmontés, les obstacles franchis et les succès remportés dans la quête constante d'une connectivité de qualité pour les habitants et les visiteurs des îles du Nord.


Une histoire humaine


Arrivé depuis plus de 20 ans en tant qu’ingénieur radio responsable de l’installation de la 2G à Saint-Martin, Gabriel Peñaloza eut également la charge de l’optimisation du réseau mobile, de son évolution, de la mise en place de la 3G et de la 4G. Récemment, il a orchestré l’installation de la 5G l’année dernière, avec deux sites en 5G actuellement en production dont le rollout complet prévu pour 2024. Basé à Saint-Martin, son département s’occupe de toute la chaine allant de la planification, l’intégration, en passant par l’optimisation, et l’étude de solutions.

Son équipe d’ingénieurs et de techniciens développe ses propres outils de surveillance temps réel des parcs, afin de fournir en continu des analyses de performances, dans la direction d’un opérateur. « Nous sommes les seuls opérateurs sur Saint-Martin proposant une équipe d’installateurs et de surveillance sur place », rappelle-t-il.

A Saint-Martin, cinq opérateurs cohabitent : Orange, Digicel, Free, Dauphin Telecom, Flow. Cela est un nombre important pour un si petit territoire. Cela laisse également deviner la rude concurrence pour l’attribution des plages de fréquences entre fournisseurs. En effet, cela requiert de suivre une procédure complexe, avec un dossier robuste visant à justifier de sa capacité technique à pourvoir fournir le service de couverture mobile. “Pour obtenir les plages de fréquences que nous avons, il a fallu montrer notre historique, la pertinence techniques de choix d’installations 4G, et bien sûr notre santé et capacité financière à déployer le projet” insiste Gabriel. Le régulateur alloue des bandes de fréquences à l’opérateur. Notre équipe de Dauphin Telecom a ainsi prouvé la faisabilité en termes d’expertise technique mais aussi financière de la gestion d’un réseau 4G+.


Forts de ces succès, Dauphin Telecom a reçu la gestion d’une plage de fréquences 4G pour la couverture mobile à Saint-Martin. La technologie retenue repose en partie sur l’agrégation de fréquence (carrier agregation), comme décrit dans [1][2]: il s’agit de l’utilisation de deux porteuses 4G avec une fonctionnalité pour ajouter les deux débits des porteuses séparées. Il en résulte une sortie similaire à un flux unique avec un débit global qui est meilleur. “On perd un peu d’efficacité avec deux porteuses au lieu d’une seule plus importante mais cela reste préférable à une seule petite et on atteint de bons débits !” confirme l’expert.

Figure 1 : Différents types d’agrégations de fréquence, d’après Nashiruddin et. al[2]

Un rythme de croisière...


Aujourd’hui, d’après l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse), “Dauphin Telecom est premier pour les communications de qualité parfaite”.

Cette qualité et cette expertise reconnue par l’Arcep trouvent leur origine dans l’importance cruciale que Dauphin Telecom porte aux choix techniques et technologiques de ses installations. Engagées à la fois dans une démarche écologique et efficiente, les équipes de Dauphin Telecom visent l’excellence comme un investissement nécessaire à la réduction des coûts de maintenance des infrastructures.

Chez Dauphin Telecom, au sein de notre département, nous sommes convaincus que la qualité du service ainsi que la réduction du besoin de maintenance sont intrinsèquement liées à la fiabilité des matériels constituants l’infrastructure. Pour cette raison, il nous semble incontournable de n’investir que dans du matériel de qualité. Pour la 4G, nous faisons confiance à Nokia pour tout le système réseau radio, et Ericsson pour les antennes”, rappelle l’expert.

A titre d’exemple, le terrain El rancho est un site dit « résilient ». “Ce site fait notre fierté car nous avons engagé toutes les expertises (génie civil, architecture, etc.) pour l’agencer, avec un pylône de 20 mètres résistant. En effet, à la suite du passage de l’ouragan Irma en 2017, nous avons pris la décision de rendre progressivement robuste l’ensemble de nos parcs.” Des investissements importants ont été réalisés concernant les choix des matériaux, des supports, plus résistants aux conditions climatiques particulières de nos latitudes. Nous envisageons de transformer l’ensemble de nos structures sur l’exemples du site de El rancho.

L’équipe de Gabriel est autonome mais elle fait un appel limité et très sélectif à des consultants extérieurs, lorsque la collaboration se justifie par un défaut de compétence ponctuel, un pic de charge, ou un choix de connexions stratégiques. Ces choix tactiques sont aussi la clé de la réussite des services de Dauphin Telecom.


L’ARCEP (Le Collège de l’ARCEP : De gauche à droite : Xavier Merlin, Maya Bacache, Emmanuel Gabla, Laure de La Raudière (présidente), François Lions, Sarah Jacquier Pelissier et Marie-Christine Servant

...avec des défis à relever pour continuer l'histoire


Nous relevons les défis les uns après les autres, le dernier en date étant la suppression de la dernière zone blanche à Saint-Barthélémy, grâce au site des « quatre vents », à Camaruche. Dans un contexte de pénuries de terrains disponibles pour l’installation d’antennes, pourtant indispensables à une couverture réseau de qualité, le site des « quatre vents » est un maillon important de notre parc. Ces travaux étaient absolument indispensables pour couvrir une zone jusqu’alors blanche. Depuis la mise en service de ce parc, nous avons déjà réduit les coupures d’appels de 80% dans l’ancienne zone blanche. Les indicateurs de performance que nous mesurons fournissent de très bons résultats.

En tant qu’opérateur mobile, nous ne sommes présents que sur Saint-Martin et St-Barthélemy, pour l’instant” précise Gabriel. Les territoires plus grands en surface tels que la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane nécessitent une gestion de réseau mobile plus complexe ainsi qu’un accès à des sites et infrastructures plus restreints, qui seront progressivement adressés. En effet, la gestion d’un parc de réseau mobile, en particulier sous nos latitudes caribéennes, exige non seulement l’ouverture de sites permettant le déploiement des infrastructures mais également la maîtrise des aléas climatiques et des difficultés logistiques et économiques du transport de ces matériels.

Nous travaillons aussi sur la 5G SA (c’est la 5G standalone), que nous espérons déployer dès que nous recevrons la licence. Nous devrons alors réaliser la mise à jour complète du cœur.”


Démantèlement prochain d’une antenne sur le site de Tee Tree Hill (Saint-Martin), avant et après, remplacé par des antennes 4G de dernière génération.

En résumé

Au fil des années, Dauphin Telecom s'est imposé comme un acteur clé dans l'histoire de la couverture mobile à Saint-Martin, apportant des solutions innovantes et une expertise technique de premier plan. Sous la direction de M. Peñaloza et de son équipe, nous avons surmonté les défis techniques et logistiques pour offrir une connectivité fiable et performante à la population de l'île. Alors que l'histoire continue de s'écrire, Dauphin Telecom reste résolument engagé à poursuivre son rôle de leader dans l'amélioration constante de la connectivité mobile à Saint Martin, pour un avenir toujours plus connecté et prospère.


Antenne du site de Camaruche, à Saint-Barthélemy.








Sources :

[1]  Khan, B., & Velez, F. J. (2020, July). Deployment of beyond 4G wireless communication networks with carrier aggregation. In International Conference on Electronics and Electrical Engineering, July 16, 2020, Online. World Academy of Science, Engineering and Technology.

[2]  Nashiruddin, M. I., Fadhila, P. A., Adriansyah, N. M., Ginting, I., Nugraha, M. A., & Rahmawati, P. (2023). Business Sensitivity Options of Carrier Aggregation Strategies: A Simulation Model for 4G Deployment in Emerging Countries. TEM Journal, 12(4).

0 vue

Comments


bottom of page